A propos de nous

BREVE HISTORIQUE DU F.P.I

L’Etat congolais a constaté que le Secteur Industriel manquait de moyens pour assurer son démarrage effectif.

La capacité d’autofinancement des entreprises du secteur était insuffisante pour couvrir leurs besoins d’investissement.

L’unique source de financement possible était les institutions bancaires locales, mais celles-ci, de par leur vocation commerciale, s’intéressent peu aux projets industriels fort risqués et à rentabilité différée, alors que leur priorité concerne des projets peu risqués et à rentabilité immédiate.

L’Etat a donc voulu créer un cadre approprié pour le financement du secteur industriel avec des termes plus longs et à de faibles taux d’intérêt.

Il s’en est suivi la création successive du Fonds de Relance Economique, du Fonds des Conventions de Développement, et sur recommandation de l’ONUDI, du Fonds de Promotion de l’Industrie.

Le Fonds de Promotion de l’Industrie, entreprise publique, a été créé par l’Ordonnance n° 89 – 171 du 07 Août 1989 ; parallèlement, pour lui assurer des ressources afin de financer ses activités, a été créée la Taxe de Promotion de l’Industrie par l’Ordonnance – loi n° 89-031 du 07 Août 1989.

Dans le cadre de la réforme des Entreprises Publiques, le Fonds de Promotion de l’Industrie a été mué en Etablissement Public.

L’objectif final est de renforcer la structure financière de l’Institution et ainsi lui permettre de diversifier ses ressources pour se dégager du monopole de la Taxe de Promotion de l’Industrie en tant que ressource…

MISSIONS ET OBJECTIFS

Le Fonds de Promotion de l’Industrie a pour mission principale de promouvoir l’essor de l’industrie congolaise par :
• le soutien aux industries existantes ;
• la promotion des industries nouvelles ;
• la promotion des petites et moyennes entreprises ;
• la promotion de l’intégration industrielle en général et en particulier entre les petites et les grandes unités, et entre les secteurs industriel et agricole ;
• la promotion et les activités de la recherche appliquée permettant le développement du secteur industriel.

OBJECTIF A ATTEINDRE

Mettre en place un tissu industriel concourant à la valorisation des ressources locales et permettant de satisfaire les besoins locaux ;
• Réduire la dépendance de l’économie vis-à-vis de l’extérieur par la production des matières premières destinées aux industries locales et les produits finis concurrents aux biens importés ;
• Promouvoir l’exportation des produits industriels, particulièrement des produits manufacturés.

Le Fonds contribue aussi à l’assainissement de l’environnement socio-économique des entreprises par le financement des projets de construction ou de réhabilitation des infrastructures économiques et sociales dans leurs zones d’opération…

ORGANES

Les structures organiques du FPI sont :
– le Conseil d’Administration ;
– la Direction Générale ;
– le Collège des Commissaires aux Comptes

1. CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration est l’organe de conception, d’orientation, de contrôle et de décision du FPI.
Il définit la politique générale, détermine le programme d’actions et la politique d’intervention du FPI, arrête le budget et approuve les états financiers de fin d’exercice. Il fixe l’organigramme du FPI et le soumet pour approbation au Ministre de tutelle. Il est composé de cinq membres au maximum, en ce compris le Directeur Général.

2.DIRECTION GENERALE

La Direction Générale exécute les décisions du Conseil d’Administration et assure la gestion journalière du FPI. Elle exécute le budget, élabore les états financiers et dirige l’ensemble des services.
Elle représente le FPI vis-à-vis des tiers. A cet effet, elle a tous les pouvoirs nécessaires pour assurer la bonne marche du FPI et agir en toute circonstance en son nom.

3. COLLEGES DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

Le contrôle des opérations financières du FPI est assuré par un Collège des Commissaires aux Comptes. Celui-ci est composé de deux personnes issues des structures professionnelles éprouvées.